Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 11:33

Les Maîtres du Temps est un film d'animation tiré du roman de Stephen Wul et réalisé par René Laloux. C'est l'histoire d'un enfant Piel perdu sur une planète après le décès de son père, qui attend l'arrivée de Jaffar pour le sauver. Un film plein de poésie et d'émotion qui nous rappelle qu'on n'est pas maître de notre temps.

L'origine

René Laloux a réalisé entre 1979 et 1981 les Maîtres du Temps qui est un film d’animation d’après le roman de Stephen Wul, L’Orphelin de Perdide. Les dessins sont de Moebius (Jean Giraux) qui a également participé au scénario et à l’adaptation.

L'histoire

Piel, un enfant de 5 ans se retrouve seul et perdu sur une planète hostile appelée Perdide, après qu’un essaim de frelons est tué son père. Ce dernier aura juste eu le temps d’appeler Jaffar, son ami, pour venir aider son fils.

Grâce à un micro à transmission instantanée, Piel garde le contact avec Jaffar qui tente de rallier Perdide. Dans l’espace, Jaffar croise sur sa route deux gnomes Jade et Yula et un vieux baroudeur de l’espace Silbad qui l’accompagnent pour Perdide.

Il rencontre aussi le Prince Matton exilé de sa planète, qui fera tout pour empêcher ce voyage vers Perdide.

Maîtres du temps ou maître de notre temps ?

On peut remarquer que l’animation du film a su garder le style de dessin si particulier de Moebius.Sa comparaison avec d’autres films animés sortis à la même époque ne lui laisse pas de grande place parmi les grands et ne l’aide pas au succès qu’il aurait mérité.

On s’attend à un récit initiatique comme nous le suggère la trame du scénario et pourtant lorsque l’on arrive à la fin à laquelle on ne s’attend pas du tout, on est pris d’une rare émotion.

Il ne s’agit pas d’un film pour enfant, même si son personnage principal est un enfant.

Les thèmes abordés sont la beauté et l’amour, mais également la haine, le totalitarisme, la souffrance et la mort.

Les personnages secondaires, comme Jaffar n’intervenant que dans des moments importants, et les scènes où le paysage des planètes visitées passe au premier plan, apportent au film une part de poésie.

Il faut savoir que ni Wul, ni René Laloux n’abordent la question de la nature des Maîtres du Temps et de leurs objectifs. On peut toutefois prendre en considération ce qui nous est suggéré dans le film qui est qu’on n’est pas maître de notre propre temps fuyant ; de notre enfance au vieillissement, on ne peut que regarder le temps s’écouler sans en avoir la moindre prise sur lui.

Il dit aux enfants qu’ils vont mourir et aux adultes qu’ils ont été des enfants.

Awaiting The Storm

Partager cet article

Repost 0
Published by scoobidoo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires