Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 15:43

Ludwig Wittgenstein, durant son existence, ne publia qu'un seul ouvrage : le Tractatus logico - philosophicus. Un livre philosophique sur la logique et le langage qui nous montre aussi bien les limites de l'être humain, mais également celles du langage. Un livre qu'il contredira par la suite en 1929 avec la sortie d'un second livre, intitulé Investigations philosophiques, publié après sa mort.

L'unique livre publié de son vivant

Le Tratactus logico - philosophicus est l'unique oeuvre publiée par son auteur de son vivant en 1921. Cet auteur est Ludwig Wittgenstein, un autrichien né en 1889 ; célèbre philosophe et logicien à son époque,il mourût en 1951 au Royaume - Uni sous la nationalité britannique

Dans cette œuvre, on peut constater l’influence de grands philosophes comme Schopenhauer et de Kierkegaard où il nous montre les limites de l’être humain et de ses connaissances, mais aussi les limites du langage.

Il pense alors avoir trouvé toutes les réponses philosophiques à ses questions sur le langage. Quelques années plus tard, il revient sur son œuvre pour en bouleverser son raisonnement philosophique et y consacra une seconde œuvre qui sera publiée après sa mort sous le titre d’Investigations philosophiques.

Les réponses à une question

Le but de cette œuvre est d’apporter des réponses à la question : en quoi les propositions de la logique se distinguent - elles de toutes les autres propositions du langage ? Si un état de choses est pensable, on peut donc dire que des images sont pensables; voilà une théorie du langage qu’il nous propose. Comme le définit le Tractatus, l’image logique des faits est la pensée.

Le langage et ses limites

Le Tractatus logico - philosophicus est un livre de 70 pages, il a fait l’objet de problèmes d’interprétation qui sont sans doute liés à la traduction, ce qui est dommage.

Il est constitué de six thèses qui abordent le monde, la reproduction du monde, les axiomes mathématiques et d’une conclusion incroyable disant que : ce dont on ne peut parler il faut le taire ou ce qui peut-être dit peut être dit clairement; et ce dont on ne peut parler, il faut le passer sous silence.

Ce qui signifie que le langage n’est pas toujours une solution, et que le silence est parfois nécessaire, voir obligatoire. Il est bon de rappeler que le langage a parfois ses limites, comme le souligne le tractatus logico - philosophicus.

ludwig wittgenstein

Partager cet article

Repost 0
Published by scoobidoo - dans Littérature
commenter cet article

commentaires