Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 10:21

persuasion

Jane Austen est une romancière anglaise qui est née en 1775 et  son dernier livre Persuasion a été  écrit de son vivant. En deux mots, il s’agit d’un livre où elle tourne en dérision la société avec beaucoup d’humour. Le titre Persuasion du livre sera choisi par son frère après sa mort.

 

 

Jane Austen

 Jane Austen nait en Angleterre en 1775 au sein d’une famille de pasteur au milieu de huit frères et sœurs. Leur éducation se fera principalement chez eux ; sa sœur Cassandra restera proche de Jane jusqu’à sa mort en 1817.

Elle commence à écrire dès 11 ans, d’abord des parodies sentimentales puis des romans comme Raisons et sentiments, Orgueil et préjugés. Elle ne se mariera pas, tout comme sa sœur Cassandra, et participera à l’éducation de ses neveux et nièces. Elle ne connut pas de succès de son vivant, contrairement à aujourd’hui où ses œuvres font l’objet d’adaptation au cinéma à la télévision.

Son dernier roman Persuasion sera publié à titre posthume puisqu’ à la suite d’une longue maladie, elle décède en nous laissant ce dernier magnifique livre.

 

 

L’histoire

 Anne, la deuxième fille du baronnet Sir Walter Elliot, est une jeune femme de 28 ans, paisible et solitaire. Son seul regret est de ne pas avoir épousé il y a huit ans, Frédérick Wentworth, l'homme qu'elle aimait. Son excellente amie, Lady Russell, l'avait persuadée que cette union lui serait défavorable. Après une longue absence, Frédérick, devenu capitaine, est de retour. Il est riche, et cherche à se marier. Les prétendantes sont nombreuses et il feint d'ignorer Anne. Mais l'a-t-il vraiment oubliée ?

 

Une société tournée en dérision et le choix du titre

 Jane Austen n’aime pas les conventions et même les ridiculise, mais sans froisser qui que ce soit. Persuasion, publié en 1818, suit les œuvres précédentes mais avec un ton un peu plus grave.

Tous ses livres sont écrits à partir de ses propres expériences et ses héroïnes lui ressemblent.

Dans Persuasion, elle y décrit une intrigue amoureuse entre Anne et Frederick qui se sont rencontrés, se sont aimés et se sont séparés. On s ‘attache assez facilement à Anne par sa sensibilité et sa douceur.

Bien sûr, Jane Austen nous donne sa vision de son époque sur la société victorienne avec ses défauts et ses habitudes. Elle tourne en ridicule toutes ces convenances et surtout de la position sociale en montrant l’ineptie des deux amoureux qui ne peuvent s’aimer. Son écriture, pour nous décrire tout cela, est simple, percutant, sérieux et drôle à la fois.

 

On peut remarquer l’omni présence du thème de persuasion dans son roman.

Seulement le titre Persuasion a été choisi par son frère Henry comme une conviction dans la langue de Shakespeare, bien que Jane Austen en avait choisi un autre qui était Ann Elliot ou l’ancienne inclination, qui semble être un choix plus judicieux lorsque l’on le lit.

Le thème de persuasion est omni présent dans son roman ; d’ailleurs le mot persuasion sera employé à diverses reprises selon les lieux, les personnages et sous différentes significations.

 

On se laisse porter par cette délicate histoire où l’héroïne qui repoussât son ancien amant le retrouve huit ans après. La description des personnages, tant sur le plan physique que psychologique, est bien faite. Jane Austen nous tient en haleine jusqu’à la fin, grâce à une intrigue bien ficelée, même s’il n’y a pas vraiment de doute sur une fin heureuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

courtois 27/10/2016 17:28

J'ai apprécié Orgueil et Préjugés, mais je trouve les autres livres surtout pour les filles...