Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 18:50

La Fleur de l’âge est le premier long métrage de Nick Quinn qui a choisi pour cela un casting de qualité. Gaspard ne se voit pas vieillir. Il a tout pour plaire, même sa réussite professionnelle. Mais un jour,  tout bascule, il doit accueillir son père….Un film dont l’existence ne tient qu’à la performance des trois comédiens dont le talent n’est plus à prouver…..

 

 

 

Un premier film

 

La Fleur de l’âge est une comédie dramatique réalisée par Nick Quinn en 2 013. Nick Quinn réalise ici son premier long métrage au cinéma ; il a plutôt jusqu’à présent fait des documentaires pour la télévision et également des court – métrages. Pour ce film il choisit un casting de maîtres avec Pierre Arditi, Jean-Pierre Marielle et Julie Ferrier.

 

 

Histoire

 

Gaspard Dassonville est un producteur de télévision dont la réputation n’est plus à faire ; il a choisi de vivre sa vie à pleines dents, avec des conquêtes féminines qui ont la moitié de son âge , alors qu’il  a soixante-trois ans.

Et pourtant il va prendre conscience soudainement de son vieillissement lorsqu’il doit accueillir par obligation son père, Hubert qui est devenu dépendant, vieillard indomptable qui s’est cassé le col du fémur. De plus, cette réussite professionnelle dont Gaspard était si fière, s’effondre lorsqu’on  commence à ne plus faire appel à lui.

Alors que le père et le fils ne se côtoyaient guère , ils vont devoir cohabiter ensemble, se redécouvrir, et faire face à la vieillesse …. Gaspard  fait appel à Zana, une aide- soignante chaleureuse, fantaisiste et également compétente dont les références ne sont pas vraiment fiables…

 

 

Casting

 

-          Pierre Arditi : Gaspard Dassonville

-           Jean-Pierre Marielle : Hubert Dassonville

-           Julie Ferrier : Zana Kotnic

-           Audrey Fleurot : Marion Cappelaro

-           Artus de Penguern : Joseph Tellier

-           Rasha Bukvic : Stjepan Kotnic

-           Thibault Vinçon : Fabrice Poulain

-           Cyril Gueï : Cyril Cox

-           Pierre Vernier : Maurice Renouard

-          Elisabeth Vitali : Dr Moser

-           Anne Benoît : Mme Courreau

-           Sophie Meister : Barbara

-           Agathe Natanson : Directrice de la maison de repos

-           Laure Calamy : Sarah Chevalier

-           Stéphane Krausz : Un cadreur

 

 

Trois générations de comédiens magnifiques

 

L’être humain n’est qu’une poussière dans la vie. Ce film aborde le sujet du temps qui s’écoule trop vite sans que l’on s’en aperçoive.

Si Nick Quinn nous présente une comédie légère, proche d’un conte magique, on se tournera plus volontiers vers le jeu de rôle du trio de comédiens qui fait le charme et l’intérêt du film. Trois générations  avec des façons différentes de jouer et des personnalités diverses.

Un film dont la mise en scène aurait mérité d’être meilleur. Les spectateurs auront tout de même plaisir à voir jouer les comédiens, mais sans doute plus déçu de la qualité du film qui est plus proche de la catégorie de la télévision.

Grâce aux performances de Pierre Arditi,  de Jean Pierre Marielle et de Julie Ferrier, ce film se laisse voir pour le plus grand plaisir de regarder leur jeu de rôle qui reste remarquable.

 

 

http://fr.web.img6.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/96/50/88/20471823.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires