Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 13:35

Pour choisir un casque, il suffit d’en connaître les différentes utilisations, ses origines, les différents types de casque. Mais, il faut aussi arriver à déchiffrer les caractéristiques techniques données pour faire son choix définitivement. Une fois que l’on connaît bien toutes ces informations, il est plus facile de choisir son casque…

 

 

A QUOI SERT LE CASQUE AUDIO ?

 

 

Le casque audio se place contre nos oreilles pour entendre des contenus sonores.

 

 

1.    Principes

 

 

Le casque audio est constitué de deux écouteurs ; chacun étant fait pour chaque oreille.

Si on détaille ces écouteurs, il ressemble à des enceintes, mais de petites tailles. Qui dit enceinte, dit haut-parleur associé à une membrane qui est assez fine qui permet d’entendre toutes les fréquences audibles.

 

Le fait d’avoir relié ces deux écouteurs par un arceau entourant la tête de l’auditeur pour un bon maintien a donné le nom de « casque ». Mais on a conservé le mot casque pour les écouteurs qui ressemblent plus à des oreillettes et qui devraient porter ce nom. D’ailleurs, les oreillettes qui sont faites pour les baladeurs sont de moins bonnes qualités sonores que pour un casque dit classique (avec un arceau).

 

Comme pour une enceinte, le casque audio se relie de la même manière avec l’aide d’un câble avec au bout une fiche Jack de 6,35 mm ou de 3,5 mm qui correspond au mini-jack.

 

 

 

2.       Les  caractéristiques permettant de mesurer la qualité d'un casque audio

 

  •     .     La fréquence (en Hz) :

 

La fréquence est également nommée bande passante ou bande de fréquences.

 

La fréquence passe des graves qui sont les basses fréquences aux aigus qui sont les hautes fréquences en passant par les médiums. Dans la vie de tous les jours, chaque bruit correspond à une ou plusieurs fréquences à laquelle notre oreille est à l’écoute. La musique est composée de diverses sons donc diverses fréquences que le casque doit fournir à nos oreilles ; cette information est donné par le constructeur et plus la bande de fréquence est large, meilleur c’est.

 

Mais, il faut savoir que l’oreille humaine entend les fréquences de 20 à 20 000Hz ; il est donc inutile d’aller chercher au-delà. Le casque qui couvre cette bande de fréquence est dans la catégorie des bons casques dans ce domaine-là.

 

 

  •   .      l'impédance (en ohms) :

 

L’impédance du casque et sa fréquence sont étroitement liés. Effectivement plus l’impédance est haute, plus le casque peut reproduire une large bande passant de fréquence avec une bonne qualité. L’idéal est d’avoir une impédance élevées qui supprimera par la même occasion « le souffle ».

 

Pour donner un ordre d’idée, les impédances sur les différents types de casque (professionnel ou amateur) sont de l’ordre de plusieurs centaines d’Ohms.

 

Il faut tout de même que la source de l’audio corresponde à une impédance élevée pour une écoute normale. C’est-à-dire, il faut posséder une puissance correcte dans la source pour accéder à un volume correct d’écoute. On pourrait l’expérimenter sur un baladeur en y mettant le volume à fond, mais d’une part en y risquant de s’y abîmer les oreilles et d’autre part en consommant une grosse quantité d’énergie d’où moins d’autonomie.

 

Il vaut mieux donc choisir un casque avec une impédance de 50 Ohms et ne pas dépasser les 100 Ohms pour un baladeur.

 

 

  •     .   La sensibilité d’un casque (dB) :

 

Aussi appelée Niveau de pression sonore (SPL pour Sound Pressure Limit), pression acoustique.

 

Comme pour l’impédance, plus la sensibilité est élevée plus la qualité sonore du casque est bonne. Une sensibilité supérieure à 100 dB est une preuve de très bonne qualité du casque.

 

(On trouve les unités dB SPL/1mW pour exprimer cette grandeur)

 

 

  •    .     La distorsion :

 

Aussi appelée DHT pour Distorsion Harmonique Total.

Contrairement à précédemment plus la distorsion est faible, mieux c'est. On peut compter sur une distorsion inférieure à 0.2% , cela suffit ;

 

 

 

3.       Un peu d’Histoire

 

 

Au temps de la téléphonie et de la radio diffusion naquit au même moment les casques audio ; il fut utile pour reproduire une certaine quantité sonore suffisante, lorsque les signaux électriques étaient bien trop faibles.

 

 

4.       Les différents usages

 

 

Les casques audio sont avant tout utilisés par les professionnels du son comme les ingénieurs du son, les musiciens ou même les DJ. Les amoureux de la musique adorent ces casques parce qu'ils ont l’impression d’être plus proche de la musique que s’ils l’entendent avec les enceintes.

Les casques audio peuvent être utilisé  avec un équipement de salon, comme une chaîne Hi-fi, un lecteur CD ou un ordinateur, et avec des appareils mobiles comme un baladeur numérique, un  téléphone portable, etc…

 

 

 

5.       Les différentes catégories de casques

 

 

On distingue généralement deux catégories de casque :

 

• Les casques dits ouverts, dont les coques des écouteurs sont ajourées. D’ailleurs, il vaut mieux éviter d’approcher son casque d’un micro en fonction car celui-ci peut provoquer un larsen vraiment très désagréable à entendre. Les casques ouverts laissent sortir le son de leur coque.

 

• Les casques dits fermés ne laissent pas sortir le son à l'extérieur des écouteurs. L'isolation vaut dans les deux sens : celui qui écoute avec un casque fermé n'entend que ce qui est transmis par le casque et n'est pas gêné par les bruits extérieurs ; ceux qui se tiennent à proximité n'entendent aucun son provenant du casque.

 

 

6.        Les types de casque

 

 

Les types de casque correspondent à la forme du casque et des écouteurs !

On distingue :

 

  1.      Les casques au design Circum-aural, dont les larges oreillettes englobent l'oreille.
  2.      Les casques au design Supra-aural, dont les oreillettes, plus petites, s'appuient directement sur l'oreille.
  3.       Les oreillettes, que l'on insère dans l'oreille.
  4.      Les oreillettes intra-auriculaires qui se mettent dans le canal auditif et isolent fortement du bruit extérieur. L'atténuation moyenne constatée est de 10 décibels.
  5.      Les casques avec réduction active des bruits extérieurs.

 

 

Certains casques fonctionnent sans fil comme pour certains micros sans fil, le principe est le même : le casque est alimenté par des piles ou avec une batterie rechargeable ; le casque est accompagné d’un récepteur qui est directement branché à la source audio. Ce récepteur permet de transmettre le son au casque par des ondes radio ou infra-rouge.

 

Les casques audio sont pour la plupart stéréophoniques ; on peut d’ailleurs distinguer sur sa fiche deux traits de couleur qui le confirment. Mais on peut trouver des casques monophoniques : le son est alors le même dans chaque écouteurs. Ce son mono est souvent associé à un micro ; son utilisation se fait souvent par les opératrices téléphoniques, les télé-assistants et parfois même encore dans les radios amateurs. On peut voir sur la fiche du casque mono un seul trait de couleur qui indique qu’il est mono.

 Le casque peut être utilisé comme un micro tout en sachant que le son ne sera pas le meilleur, mais il peut parfois dépanner dans certaines circonstances.

 

casque-alex-Kassel.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Josiane 16/03/2015 11:24

C'est un très bon dossier. C'est toujours utile pour savoir quel casque prendre, au lieu de dépenser et le regretter plus tard. Vous pourrez aussi vérifier ici http://audio-casque-drdre.com/ pour encore plus de choix.

DGZ*92 17/02/2015 19:22

Bravo pour cet effort de clarté!

DGZ*92 17/02/2015 19:22

Bravo pour cet effort de clarté.

casque 15/02/2013 12:15


Merci! Pour ma part j'ai choisi un JVC et j'en suis content

marion 01/06/2012 09:42


Un bon résumé, les gens ne se posent pas les bonnes questions et se laissent guider par le design et le côté marketing (cf : beats...). Voilà un autre dossier susceptible d'épauler les personnes
dans leur futur choix ! http://www.jack35mm.fr/comment-bien-choisir-son-casque-audio-partie-1-definir-ses-usages/