Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 11:00

Victor Hugo dès son plus jeune âge, acquiert une notoriété littéraire. Il s’engage politiquement en faveur des plus démunis et dénonce durant sa vie les conditions de vie du peuple, du manque de son éducation et condamne la peine de mort. Il sera forcé de s’exiler après ses positions politiques. Homme ayant marqué l’histoire politiquement et littérairement, il rentre directement au Panthéon après son décès.

 

 

 

Victor Hugo intellectuel reconnu et position politique.
 
Victor Hugo est né en 1802 à Besançon et est décédé à Paris  en 1885. C'est un écrivain qui est rapidement reconnu dans le domaine littéraire. Politiquement royaliste à ses débuts, par la suite il s'engagera  et  portera le régime de la Restauration qui créa le premier régime parlementaire en France.
C'est un homme qui vit tranquillement au côté de sa femme Adèle et de ses enfants.
 
 
Succès littéraire d'un écrivain prodigieux et controversé
 
A l'ère du romantisme, Victor Hugo dans la préface de Cromwell qu'il rédige, nous définit un nouvel art théâtral. Les foules se déchainent à la sortie de sa pièce Hernani en 1830. Royaliste à ses débuts, il ira davantage vers les libéraux qui se soucieront plus du peuple et notamment sur le sujet du social. En 1829, révolté par ce qu'il voit, il écrit "le Dernier Jour d'un condamné" où il dénonce le manque d'éducation du peuple et condamne la peine de mort. De nouveau, il prendra sa plume en 1834 pour décrire encore cette société qui est dure pour tous les miséreux avec "Claude Gueux" qui est un livre moratoire, basé sur des faits réels, dénonçant les conditions de vie des plus pauvres et dénigrant à nouveau la peine de mort.
 
 
L'auteur se lance dans la politique
 
Durant dix ans, Victor Hugo ne publiera plus après le décès tragique de sa fille Léopoldine en 1843. C'est à ce moment-là qu'il se lance dans la politique et devient élu député à l'Assemblée constituante en 1848 où il évoluera vers une gauche républicaine.
 
 
L'exil et le retour en France
 
Le coup d'état du 2 décembre 1851 provoque la chute de la république; c'est à ce moment-là que Victor Hugo publie un pamphlet contre Louis Napoléon Bonaparte intitulé Napoléon-le-Petit en 1852. Il écrit également Histoire d'un crime le lendemain du coup d'état qui lui ne sera publié que 25 ans plus tard. Dans ces deux livres, il condamne ce coup d'état mais critique également et vivement celui qui en est responsable Napoléon III.
Il s'exile d'abord à Bruxelles puis à Jersey d' où il s'en fera chasser pour avoir osé critiquer la Reine Victoria en 1855.
Il ira alors dans sa maison à Guernesey.
Son exil durera près de vingt ans. Il en écrira et publiera des œuvres majeurs dont Les Châtiments en 1853, Les Contemplations en 1856, La Légende des siècles en 1859 et Les misérables en 1862.
 
Bien que Napoléon III signe une amnistie nationale pour tous les prisonniers politiques en 1859, Victor Hugo refuse de rentrer. C'est à la chute du Second empire en 1870 que Victor Hugo rentre en France où il sera accueilli triomphalement par tout paris.
 
Il décède le 22 mai 1885. Figure politique et écrivain ayant marqué le XIX° siècle, il rentre directement dans le Panthéon, considéré comme homme ayant marqué l'histoire politiquement mais aussi par ses convictions moralistes.

4060588974_7ef48f5e78.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Littérature
commenter cet article

commentaires