Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 15:18

 

Gibert Edelstein, directeur du cirque Pinder, qui avait confié les deux éléphantes au parc de la Tête d'Or de Lyon, s'oppose à leur euthanasie et demande à ce qu'on soigne et lui rende les animaux.

 

 

Les éléphants confiés à un parc, risque l’euthanasie.

 

Gilbert Edelstein a confié Baby et Népal, ses deux éléphants au parc de la Tête d’Or de Lyon.

Le cirque possédait déjà 2 autres éléphants et a acquis ces 2 autres éléphants en 1992. Durant 7 ans les 4 éléphants cohabitaient parfaitement bien jusqu’au jour où ceux-ci se sont battus avec les deux anciennes ; il fallut donc les séparait. Le maire de Lyon à l’époque, leur a proposé de les placer dans le parc de la Tête d’Or par mesure de sécurité et en attendant qu’il trouve une solution pour les récupérer.

Pinderland est le projet de parc de Gilbert Edelstein, situé près de Melun, où il comptait mettre les deux éléphants, mais qui n’ouvrira ses portes que d’ici fin 2013 pour des raisons administratives.

 

La pétition contre l’euthanasie

 

Après que les deux éléphants aient contracté la tuberculose, la préfecture du Rhône prend la décision de les euthanasier en justifiant sa décision que les «risques graves que l'infection dépistée» (la tuberculose) font «peser sur la santé des personnes évoluant dans l'environnement proche des animaux».

Bien évidemment, le propriétaire des éléphants les avait confié en bonne santé ; c’est il y a 2 ans qu’ils ont dépisté la tuberculose sur l’un des deux, mais cette maladie se soigne très même si cela s’avère couteux. De plus, lorsqu’il leur avait confié les deux éléphants, la ville de Lyon devait s’engager à en prendre soin et à les soigner si besoin était : convention signée.

C’est vendredi 14 décembre que Gilbert Edelstein reçoit un courrier lui annonçant la décision de les euthanasier. Il dénonce leurs manières d’agir et leur folie ; une suspension in extremis a été obtenue ce lundi lui permettant de déposer un recours.

Les internautes se joignent à ses côtés et font circuler une pétition intitulée « Sauvons Baby et Népal » où le nombre de signatures augmentent à grande vitesse.

 

Voici le lien pour cette pétition :

 

http://www.avaaz.org/fr/petition/Sauvons_Baby_et_Nepal_de_leuthanasie/

Partager cet article

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans actualité
commenter cet article

commentaires

dr vet b brésard 16/02/2013 20:34


les papiers des  tests lyonnais  de Baby Népal, d'interprétation falsifiée en 2010,


sont sur le sîte    de Mathilda Rossignol :          www.communication-animale.eu


Baby et Népal sont en PLEINE SANTE