Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de scoobidoo1
  • Le blog de scoobidoo1
  • : Partager toutes les émotions reçues dans le cinéma, dans la littérature, le spectacle et la musique entre autre...
  • Contact

Recherche

23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 09:49

Le Moulin Rouge est un film spectacle, réalisé musicalement avec originalité par Baz Luhrmann. Un film d'époque mis au goût du jour qui a plu au milieu artistique, mais aussi au public. Une histoire d'amour racontée en chanson au cabaret, basée sur un livre et sur des spectacles connus. Après Moulin Rouge de 1953, celui -ci a reçu de nombreuses récompenses et a commercialement bien réussi.

 

 

Un film original réussi

 

Le film Moulin Rouge est une comédie musicale réalisée par l'Australien Baz Luhrmann en 2001. Dans cette comédie musicale, la bo du film de Craig Amstrong prend une place importante.

Le réalisateur choisit des musiques datant des années 1940 et décide de les mettre aux goûts du jour en les faisant réorchestrées, mais aussi réinterprétées. Il s'inspire des époques, des rythmes et des styles pour créer un spectacle original de ce film.

Un film qui a reçu de multiples récompenses. Mais il a connu aussi un succès dans le monde entier, tant dans les commentaires que dans les entrées.

 

 

Une histoire romantique et musicale

 

L'histoire se situe à Paris, lors de la Belle Époque, en 1899, où un jeune poète, Christian, fait la rencontre de Toulouse - Lautrec. Une rencontre qui le poussera à écrire un spectacle pour le Moulin Rouge.

Dès son entrée au Moulin Rouge, il charmera la meneuse de revues, Satine, à qui il présente sa pièce. Ils tomberont alors amoureux l'un de l'autre. Un film avec des comédiens de qualité comme Nicole Kidman dans le rôle de Satine, John Leguizamo dans le rôle de Toulouse - Lautrec et Ewan McGregor dans le rôle de Christian.

Une histoire qui s'inspire du livre "La Dame aux camélias" d'Alexandre Dumas, mais aussi de "La Bohème" et de "La Traviata".

 

 

Succès mondiale et les débuts du Moulin Rouge

 

Un film aux réussites planétaires avec ses nombreuses entrées lors de sa sortie en 2001, avec les ventes du CD du Moulin Rouge, avec les multiples récompenses notamment celles de meilleure actrice pour Nicole Kidman au Golden Globe 2002 et ainsi que les ventes du DVD sorti en 2008.

Il faut noter que ce film est une reprise du film britannique "Moulin Rouge" de John Hudston sorti en 1953 avec José Ferrer. Une reprise bien différente par son originalité de filmer de la part de Baz Luhrmann.

 

Analyse et critique du film Moulin Rouge
Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Cinéma
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 14:57

"The Page Turner" est un film français de Denis Dercourt sorti en 2006 dont le titre français est la "Tourneuse de pages". Une femme dont la jeunesse a été bouleversée par une célèbre pianiste qui se retrouve chez elle et devient sa tourneuse de pages. Il s'agit d'un thriller musical sur des traits de vengeance entre deux remarquables comédiennes.

 

 

La Tourneuse de pages

 

"La Tourneuse de pages" ou "The Page Turner" en anglais est un film dramatique français réalisé par Denis Dercourt datant de 2006. Il s’agit d’un film dramatique avec pour comédiens principaux Catherine Frot, Déborah François, Pascal Grégory et Christine Citti.

 

L'histoire

 

À l’âge de dix ans, Mélanie, douée pour le piano, passe le concours d’entrée pour le conservatoire. Mais elle échoue par la faute d’une femme, membre du jury et célèbre pianiste.

Son échec la fera abandonner le piano, mais quelques années plus tard, elle rencontre son mari lors d’un stage dans son cabinet d’avocat. Elle se fait rapidement remarquer grâce à ses compétences et lui demande de veiller sur son fils.

De nouveau face à la femme qui chamboula sa vie, elle finit par devenir la tourneuse de pages de cette femme pianiste.

 

Une vengeance palpable

 

"La tourneuse de pages" est un thriller musical où Mélanie, qui a un don pour la musique, s’invite progressivement dans la vie du couple. Son envie de vengeance est palpable tout au long du film.

"La tourneuse de pages" est comme un flip page gratuit, c’est-à-dire comme un livre gratuit dont on a l’illusion de tourner ses pages grâce à sa souris. Mélanie fait l’illusion de ce flip page, c’est elle qui tourne les pages de la partition musicale pour la pianiste qui joue en faisant l’illusion de tourner la page comme si elle cliquait sur une souris.

Il s’agit d’un film palpitant d’un bout à l’autre. Le suspense dans le film accompagné d’un certain malaise est dû au scénario qui est très bien ficelé. Les pauses marquées par les silences sont judicieuses.

On peut noter les remarquables interprétations des deux comédiennes que sont Déborah François et Catherine Frot dans leur propre rôle. Partant d’une histoire qui peut paraître banale, le réalisateur nous livre un huit clos haletant et intense du début jusqu’à la fin.

"La Tourneuse de pages" ou "The Page Turner", titre donné en anglais, a été sélectionné au festival de Cannes en 2006 et a été nommé aux Césars dans trois catégories en 2007.

 

Analyse et critique du film "The Page Turner"
Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Cinéma
commenter cet article
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 15:07

Dumé passe de son rôle du shérif Vaisey, au rôle du Comte Von Krolock (cette nuit restera éternelle), à lui-même le temps d'une chanson "Maman m'avait dit" avant la sortie de son album en juin 2014 dont voici les paroles

 

Maman m’avait dit

Faut pas rêver
C’est chacun pour soi

Et le ciel t’aidera
Et maman m’avait dit

Apprends à compter
Si je compte sur toi,

Toi tu comptes pour moi

Tant qu’on aura

Tout au fond du cœur,

Du cœur

 


Un reste de soul
Juste une étincelle
Rester trop près du sol c’est superficiel
Un reste de soul
On se paie le ciel
C’est nos mains qui se frôlent
Nos cœurs qui se mêlent
Mieux qu’un paradis artificiel
L’Amour c’est ça l’essentiel

 


Maman m’avait dit
Faut pas pousser
A chacun sa croix
Le ciel attendra
Mais maman m’a pas dit
Elle a dû oublier
Que tendre les bras
Ca repose parfois
On garde en soi
Caché à l’intérieur,

Le meilleur

 


Un reste de soul
Juste une étincelle
Rester trop près du sol c’est superficiel
Un reste de soul
On se paie le ciel
Et nos mains qui se frôlent
Nos cœurs qui se mêlent
Mieux qu’un paradis artificiel
L’amour c’est ça l’essentiel

 


Let’s light it up
I give you all I’ve got

 


Un reste de soul
Juste une étincelle
Rester trop près du sol

C’est superficiel
Un reste de soul
On se paie le ciel
C’est nos mains qui se frôlent
Nos cœurs qui se mêlent
 

 

Un reste de soul
Juste une étincelle
Rester trop près du sol

C’est superficiel
Un reste de soul
On se paie le ciel
C’est nos mains qui se frôlent

Nos cœurs qui se mêlent

 

Mieux qu’un paradis artificiel

L’Amour

C’est ça

L’essentiel

 

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Musique
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 13:02

 

 

 

Qui est Tony Carreira ?

 

Tony Carreira est un chanteur de variété portugaise, né en 1963 au Portugal. Il est très populaire dans son pays, mais également au sein des portugais qui se sont installés en France et en Suisse.

Il arrive en France dès l’âge de 10 ans et y vit jusqu’à la naissance de sa fille en l’an 2000 où il repart vivre au Portugal avec sa famille.

Il sort son premier album en 1990 sans grand succès ; c’est son sixième album Ai destino sorti en 1995 qui le fera connaitre enfin du public. Son succès ne cesse de s’accroitre, il réussit même à remplir des salles prestigieuses sur Paris comme le Zénith de Paris ainsi que l’Olympia. Mais au Portugal ce sont des stades entiers qu’il remplit… il est une star au Portugal avec plus de 4 millions d’albums vendus.

 

 

 

Les chansons de l’album Nos Fiançailles

 

 

1.            Sous le vent (Sempre Comigo Onde Eu For) avec Natasha St-Pier 3:29

2.            En chantant (A Cantar) avec Michel Sardou 4:03

3.            Qui saura (Quem Sera) avec Vincent Niclo 3:38

4.            Les eaux de Mars (Águas de Março) 2:56

5.            Michèle avec Tony Carreira & Gérard Lenorman 3:15  

6.            La neige au Sahara (Faço Chover no Deserto)  avec Tony Carreira & Anggun 3:43

7.            Tant qu'il y aura des femmes (Enquanto Houver Mulheres)  Tony Carreira & Dany Brillant 3:58

8.            Une île (Perdida) Tony Carreira & Serge Lama 3:01

9.            L'oiseau et l'enfant (Uma Criança) Tony Carreira & Lisa Angell 3:06

10.          J'ai oublié de vivre (Esqueci-Me de Viver) Tony Carreira & Jacques Veneruso 4:12    

11.          Madame Tony Carreira 2:45

12.          Voyageur solitaire Tony Carreira & Didier Barbelivien 2:54

13.          Je chante les yeux fermés

 

 

 

Les français découvrent enfin Tony Carreira

 

Sans compter les compilations et les albums live, Tony Carreira sort son dix-huitième album Nos Fiançailles en 2014.

 

Cet album est important car il lui permet d’associer les deux pays où il a vécu et qui ont marqué sa vie ; ainsi il fait appel à des artistes pour faire des duos tels que Natasha St Pier, Anggun, Vincent Niclos, Helene Segara, Dany Brillant, Serge Lama… Il s’agit d’un album franco-portugais où il reprend certaines chansons françaises parmi les plus connues dont d’ailleurs est sortie la première chanson Sous le vent en duo avec Natasha St-Pier.

S’il est très connu de la communauté portugaise en France, il l’est malheureusement  moins des français, et cet album est l’occasion enfin de lui permettre d’en corriger cela. A près de 25 ans de carrière, il est grand temps pour lui d’ouvrir cette porte, surtout lorsque l’on remplit les salles non seulement au Portugal mais surtout également en France et à guichet fermé.

Longa vida ao nosso poeta.

 

 


 

 

 


Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Musique
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 10:00

 

Pascal G Auteur, compositeur et interprète : sa biographie

 

Formation musicale: Pas de piano à 4 ans, même pas de solfège à 6 ans, il voulait être pompier ou Zorro lui !! Le conservatoire à 8 ans, il passait juste devant pour aller à la boulangerie. Un petit peu de flûte au collège, mais vraiment un petit peu, il se faisait virer des cours, et sa prof disait qu’il ne serait jamais musicien.

Une vieille guitare sèche cassée que l’on donne à 13 ans avec laquelle il a fait du play-back sur Europa de Santana à la fenêtre de sa chambre au troisième étage d’un immeuble pour épater ses copains… et copines pense-t-il. Et en plus ça marchait…

Premier concert à 14ans lors d’un feu de camp devant six potes, 30 merguez et 3 paquets de chips…

Mais avec cette guitare déglinguées et la méthode à DADI, il a découvert le plaisir de jouer, de composer, d’écrire, mais aussi de partager qui ne l’a jamais plus quitté depuis…

 

 

 

Poète

Pascal G est un véritable poète dans son écriture ; on peut en juger par sa dernière future chanson Nos Vieux écrite et qui ne demande plus qu’à être mise en musique dont voici les paroles :

 

Nos Vieux

 

Ils ont dans le regard, les yeux chargés d’histoire

 Nos vieux sans le vouloir, ils sont notre mémoire

 Ils ne se plaignent pas, ils en ont trop connu

 Ils revivent en silence tout ce qu’ils ont vécu

 Les vieux eux ont connu, parfois plusieurs guerres

 S’ils en ont survécu, il fallait tout refaire

 Un à un sont partis, les êtres les plus chers

 Un vieux a moins d’amis, après qu’il les enterre

 

 Ils ont connu le temps où l’on prenait le temps

 Le temps de se parler le dimanche après messe

 Pas besoin de tout croire c’était juste une adresse

 Où l’on prenait le temps d’être ensemble un moment

 Ils ont connu l’époque où le plus important

 C’était de réparer ce qui c’était cassé

 Quand ils se sont mariés ils se l’étaient jurés

 Même dans la tempête ne pas s’abandonner

 

 Nos vieux s’ils s’aiment encore, c’est beaucoup de tendresse

 C’est une main sur la joue qui se pose en caresse

 Ils ont dans le regard, les mots qu’on ne dit pas

 Le vide qu’il y aura quand l’autre... s’en ira

 Un vieux c’est merveilleux, si on le laisse dire

 On voit briller ses yeux, de tous ses souvenirs

 Il a croqué la vie, la regarde aujourd’hui

 Mais nous transmet aussi ce qu’il en a appris

 

 Souvent ils râlent c’est vrai, parfois sont incompris

 Pourtant ça ne coûte rien, une porte que l’on tient

 Un vieux ça pleure aussi, de trop de solitude

 Avec des lendemains, remplis d’incertitude

 Pourtant c’est beau un vieux, quand on passe le voir

 Il y a dans son regard tellement de choses à voir

 Nos vieux c’est le passé, c’est aussi l’avenir

 Il n’ faut pas oublier... qu’un jour on va vieillir

 

Short Edition organise le Grand Prix de la littérature courte, grâce à un nouveau mode de sélection :

 

Si vous aimez ce texte vous pouvez la soutenir en allant voter sur le lien ci-dessous ; elle a été sélectionnée pour concourir... Vous pouvez apporter votre soutien en votant.

 Le comité éditorial composé d'une partie de notre communauté de lecteurs internautes (hommes, femmes, vieux, jeunes, blonds, chauves ...) décide ce qui est publié sur le site. Les internautes votent et décident quelles sont les œuvres publiées sur papier et sur  e-Book.

 Nouvelles, BD courtes, poèmes, histoires  relativement très courtes, il y a en pour tous les goûts, écrivains ou dessinateurs. C'est une possibilité unique d'être publié et donc connu et reconnu pour ses talents !

http://short-edition.com/oeuvre/poetik/nos-vieux

 

 

Déjà soutenu avec une chanson

 

Sans oublier la chanson "Alors je reste là... (à ne penser qu'à toi)"de  PASCAL qui a participé à l’émission "Première Chance", avec un certain succès, sur FRANCE BLEU fin 2013 dont voici le clip :

 

 

 


 

 

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Musique
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 16:30

 

 

Monuments Men est un film historique américano-allemand réalisé par George Clooney en 2014. Il s’agit d’une adaptation cinématographique du livre Monuments Men écrit par l’américain Robert M. Edsel en 2009. Ce film retrace des évènements de 1944 au moment où le général Eisenhower décide de créer un groupe d’homme appelé les Monuments Men qui  ont la mission de suivre les alliés afin de récupérer les œuvres d'art volées par les Nazis… Pour ce film, Georges Clooney  ne lésine pas sur le casting en choisissant des pointures comme Matt Damon, Jean Dujardin, Bill Murray ou encore Cate Blanchett, mais aussi George Clooney lui-même.

 

Le film sera présenté à la Berlinale 2014 qui le festival international du film de Berlin.

 

Casting

 

George Clooney : Frank Stokes (voix pour la version français : Samuel Labarthe)

Matt Damon : James Granger  (voix pour la version français : Damien Boisseau)

Bill Murray : Richard Campbell  (voix pour la version français : Bernard  Métraux)

Cate Blanchet : Claire Simone  (voix pour la version français : Isabelle Gardien)

John Goodman : Walter Garfield  (voix pour la version français : Jacques Frantz)

Jean Dujardin : Jean-Claude Clermont  (voix pour la version français : Jean Dujardin)

Hugh Bonneville : Donald Jeffries

Bob Balaban : Preston Savitz

Dimitri Leonidas : Sam Epstein

Sam Hazeldine : Colonel Langton

Alexandre Desplat : Emile

Serge Hazanavicius : René Armand

Aurélia Poirier : une jeune française

Grant Heslov : docteur

Xavier Laurent : un Français armé

Audrey Marnay : la femme de Jean-Claude

Diarmaid Murtagh : Capitaine Harpen

Nick Clooney : Frank Stokes, âgé

 

 

L’histoire

 

Monuments Men est un film basé sur des faits réels et retrace la gigantesque chasse au trésor du XXe siècle…

L’histoire se passe en 1944, pendant la seconde guerre mondiale, où on fait appelle à sept hommes de fonctions particulières telles que  directeurs et conservateurs de musées, artistes, architectes, mais aussi historiens d’art. Ils n’ont aucune connaissance militaire mais vont tout faire pour aller récupérer les œuvres d’art dérobées par les nazis et les rendre à leurs propriétaires. Même si certaines œuvres sont déjà sur le territoire ennemi, ils vont essayer d’éviter la destruction de mille ans d’art et de culture ; et pour cela le temps leur est compté. Au péril de leur vie, ils vont sauver les plus précieux trésors artistiques de l’humanité…

 

 

 

Préserver l’art, c’est préserver la civilisation

Geoges Clooney réalise ce film d’une manière tout à fait classique ; il ne faut pas s’attendre à y voir un film de guerre, mais plutôt un film abordant un sujet méconnu avec légèreté plus comme dans la lignée de Ocean’s Eleven avec une pointe d’humour voir burlesque par moment. S’il choisit d’en parler ainsi c’est peut-être pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’aller le voir et de toucher ainsi un plus grand nombre de gens sur un tel sujet. Ce sujet est d’ailleurs fascinant !

Il l’aborde en réussissant à nous divertir avec des grands comédiens qui sont amis dans la vie. Un casting de rêve, d’une grande pointure qui fait rêver bon nombre de réalisateur…

Même si beaucoup s’attende à mieux, ce film aborde parfaitement l’importance  de sauvegarder l’art et notamment les conséquences de ce que cela entrainerait après les vols des nazis ; rien que pour la réflexion qu’il provoque aux spectateurs, il mérite de s’y arrêter !

 

Ce film nous fait réfléchir tout en nous divertissant !

 

http://fr.web.img6.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/15/12/03/470425.jpg

 

 

 

 



 


 



Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Cinéma
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 13:06

 

Adepte des comédies, Pascal Bourdiaux réalise son deuxième long métrage, Fiston,  au cinéma avec Kev Adams et Franck Dubosc dans les rôles principaux. Comment séduire une jeune et jolie fille dont on est amoureux depuis sa tendre jeunesse, c’est la question et la réponse à laquelle Franck dubosc essaie de répondre pour aider Kev Adams à séduire celle qu’il aime. Une histoire banale que porte les comédiens pour nous détendre et nous faire rire : la bonne recette !

 

 

 

Un film de copains

 

Fiston est une comédie française réalisée par Pascal Bourdiaux en 2014, dont le scénario a été écrit par Daive Cohen.

Il s’agit de son second long métrage de Pascal Bourdiaux après Le Mac avec José Garcia, autre comédie, qui a attendu cinq ans avant sa sortie en  2010 sur les écrans de cinéma ; attente décidée par le producteur Thomas Langmann qui lui a malgré tout donné sa chance.

Bien sûr, on n’oublie pas qu’il s’est fait connaitre avant tout grâce au succès de la série Un gars, une Fille dont il a été le réalisateur.

Pascal Bourdiaux se lance à nouveau dans une comédie aux allures de film de copains avec  Kev Adams et Franck Dubosc dans les rôles principaux du film Fiston.

 

 

Casting

 

Kev Adams : Alex

Franck Dubosc : Antoine Chamoine

 Nora Arnezeder : Sandra

 Valérie Benguigui : Sophie

 Helena Noguerra : Monica

 Alice Isaaz : Elie

Laurent Bateau : Benoît Legrand

Arto Barussaud : Alex primaire

Emmy Stevenin :  Sandra primaire

Marvin Benhaïm :  Etudiant

Arsène Mosca :  Policier

Guy Lecluyse : Commissaire

Jean-François Malet : Banquier

Danièle Evenou : Gigi

Fabien Baïardi : Boulanger

Géraldine Loup : Boulangère

Irvin Pallardy : Stéphane

Analisa Kebai : Gigi jeune

Manon Guido : Etudiante Claire

Doriane Brunet : Etudiante Amphi

 

 

Histoire

 

Depuis ses sept ans, Alex  est amoureux de la plus belle fille d’Aix en Provence et du monde,  pour lui. Il désire la séduire et à présent il lui faut passer enfin passer à l’acte pour l’aborder. Il ne trouve rien de mieux que de demander de l’aide à Antoine Chamoine qui vingt ans plutôt, a séduit Monica, la mère de celle qu’il aime, Sandra Valenti.

 

Plaisir, bonne humeur : une bonne recette !

 

Kev Adams, chouchou de toute une génération, revient sur le grand écran après Les Profs où il jouait un cancre qui a connu un certain succès. Artiste qui continue à faire parler de lui avec son one-man-show et sa série de télévision Soda qui connaissent tous deux un grand succès.

 Le duo Kev Adams-Frank Dubosc fonctionnent parfaitement bien, et nous met de bonne humeur en sortant de la salle ; une comédie pleine de fraicheur à laquelle il ne faut pas s’attendre à quelque chose d’extraordinaire dans l’histoire. Le résumé suffit pour en connaitre le film en lui-même et Kev Adams reste dans le même rôle qu’il joue dans Soda mais avec quelques années de plus.

Quelques dialogues ne nous laissent pas indifférents ainsi que les comédiens qui semblent prendre et donner du plaisir.

Un film qui remplit parfaitement son rôle en nous faisant passer un agréable moment.

On notera la dernière apparition de Valérie Benguigui avec émotion !

 

Fans de Kev Adams et Franck Dubosc, le film vous comblera, sinon passez votre chemin …

 

http://fr.web.img4.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/13/12/17/15/19/401815.jpg

 

 

 


Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Cinéma
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 14:02

 

Le chanteur Dominique Dalcan a disparu depuis plusieurs années. Il revient avec un nouvel album, Hirundo, pour notre plus grand plaisir et nous prouve qu’il fait toujours parti de la famille de la chanson française.

     

Son parcours musical

 

Dominique Dalcan est le baroudeur musical dont on suit depuis 20 ans ses pérégrinations. De la french Touch, il poursuit sa route en passant par la pop, la musique brésilienne mais aussi la musique de film ou encore la musique électronique sous le pseudo Snooze.

     

Son destin

 

Victime d’un infarctus en 2006, il s’en sort mais pour s’y perdre dans de multiples questions ; il se lance alors dans la cuisine et s’éloigne de la musique. Puis tout lui parait soudainement beaucoup plus clair. Il lui semble nécessaire de revenir dans la musique, mais différemment, en y mettant en avant le fond, les choses qui lui tiennent à cœur et notamment en y racontant son retour à la vie…

Même s’il a 20 ans de carrière, ce disque semble être le premier de sa carrière à ses yeux. Débutant dans les années 90, le côté obligé que lui impose l’industrie musicale, c’est-à-dire le côté commerciale ne semble pas être fait pour lui et ne l’enchante pas : quelques passages à la télévision pour interpréter ses chansons, mais il tourne rapidement le dos pour choisir d’autres chemins. Dalcan ne rentre pas une case ; le côté formatage ne lui plait guère, il aime la et sa liberté. On ne peut d’ailleurs d’écouter ses dernières chansons à pleines oreilles qui sont un bol d’air et de lumière, rien de plus précieux et qui nous rappellent qui est Dalcan…

Alors même si Dominique Dalcan n’a pas donné  de nouvelles au cours de ces dernières années, on ne se doutait pas qu’il reviendrait avec des images sonores toutes aussi belles les unes que les autres et Hirundo d’origine latine qui signifie hirondelle en est une magnifique preuve.

 

 


 
Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Musique
commenter cet article
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 11:32

http://fr.web.img4.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/82/51/18430144.jpgKarin Albou a réalisé son premier film La Petite Jérusalem en 2004. Son scénario a été réalisé par elle-même, à partir de ses connaissances. Deux sœurs de religion juive qui sont opposées par leur désir, partent avec leurs certitudes pour finalement les perdre. Au-delà des doutes, on entre dans leur monde avec pudeur et sensualité.

 

L'origine de La Petite Jérusalem

La réalisatrice Karin Albou

La Petite Jérusalem est le premier long métrage français sorti en 2004 de Karin Albou , jeune cinéaste qui a étudié tout d’abord la danse, l’hébreu, la littérature française et arabe avant de se lancer dans le cinéma. Partant de son savoir intellectuel et de ses années d’adolescences faites d‘illusion de la passion amoureuse, elle écrit La Petite Jérusalem.

L'écriture

Lors de son écriture, deux personnages, Laura et Mathilde qui sont deux sœurs, apparaissent dès le départ comme une évidence. Face au désir, elles se différencient par leur façon de procédé : le discours religieux pour l’une et la pensée pour l’autre.

 

L'histoire

L'origine de La Petite Jérusalem

On appelle La Petite Jérusalem, un quartier de Sarcelles en banlieue parisienne, où de nombreux juifs ont émigrés.

Les deux sœurs

Les études passionnantes de philosophie, mais aussi l’éducation religieuse apportent à Laura, âgée de 18 ans, une vision totalement différente du monde que ne partage pas sa sœur Mathilde. Mathilde, mariée et mère, suit la tradition ancestrale de la religion juive et décide de partir pour Israël à la suite de l’agression de son mari.

Les deux femmes partent avec des certitudes et entre dans un questionnement.

 

Les deux femmes

Le point de vue de chacune des deux femmes

Le film nous fait part d’une rare intimité, tout en respectant les traditions. On y voit une femme, jeune, prise entre sa morale et ses désirs et qui essaie d’imposer son point de vue à travers la philosophie puis par l’amour dans une famille juive où la religion est primordiale. Un film où deux femmes se posent des questions sur la loi et où elles vont perdre leurs certitudes pour enfin manifester leur sens de la liberté et du désir.

Un film remarquable accompagné de belles performances la petite Jérusalem film

Un film dramatique qui ne nous impose rien où on entre dans un monde troublant de femmes avec pudeur et sensualité. On peut noter la performance des deux comédiennes, faite par Elsa Zylberstein et Fanny Valette, qui est remarquable. De même, ce film a reçu de nombreuses récompenses.

 


Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Cinéma
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 13:12

Mélodie en sous - sol est le troisième film conçu, fabriqué grâce à un trio remarquable qu'est Henri Verneuil, Michel Audiard et Jean Gabin. Son succès est tel qu'il apporta une reconnaissance internationale au réalisateur. Il s'agit d'une histoire de gangster et de policier dont le casting est remarquable. Un film qui est devenu un classique.

 

Un trio pour un grand film

Mélodie en sous - sol est un film réalisé en 1963 par Henri Verneuil et dont les dialogues sont de Michel Audiard. Grâce à une mise en scène remarquable et des dialogues somptueux, le talent des acteurs est mis en valeur.
La Mélodie en sous - sol est le troisième film commandé par la MGM. En effet en 1961, elle commande trois films avec à la réalisation Henri Verneuil, au scénario Michel Audiard et en tant que comédien principal Jean Gabin.
Trois films dont Le Président en 1961, Un Singe en hiver en 1962 et enfin Mélodie en sous - sol, qui apporta, et surtout grâce au dernier film, une réputation internationale à Henri Verneuil.
Un nouveau statut qui lui permit de tourner par la suite avec les plus grands comédiens internationaux et qui lui apporta le succès à chaque sortie de ses films.
Michel Audiard connût également autant de succès et se lança même dans une carrière de réalisateur sans succès pour revenir à son véritable talent : l’écriture de scénario.

 

L'histoire

Charles, joué par Jean Gabin, après avoir purgé cinq ans de prison, décide de monter son dernier gros coup pour lui assurer une belle retraite tranquille en compagnie de sa femme. Pour cela, il s’associe avec Francis, joué par Alain Delon, et son beau frère pour dévaliser le coffre fort du Palm Beach, un casino situé à Cannes.

 

Un classique

C'est un film avec un casting de rêve dont Jean Gabin, Alain Delon, Viviane Romance, Maurice Biraud. Il est sorti en 1963 et pourtant avec le temps, on continue de le déguster comme un bon vin qui vieillit bien et il poursuit sa vie comme un film de référence que l’on regarde avec nostalgie.
Il s‘agit sans doute de l’un des meilleurs films de Henri Verneuil, un film policier certes noir mais qui est un réel plaisir pour le téléspectateur et dont la fin est magnifique et surprenante. Un classique à découvrir ou redécouvrir au plus vite.

 http://fr.web.img3.acsta.net/medias/nmedia/18/35/85/00/18429580.jpg

Repost 0
Published by scoobidoo1 - dans Cinéma
commenter cet article